Home » Billets en français - French posts » Les gens des Prairies; toujours sur le go (#127)

Les gens des Prairies; toujours sur le go (#127)

Recent Posts

Archives

Part of the last post would be a good to write separately in French (the bit about Prairie Canadians glued to their cars and travelling huge distances all the time).  I say this because there is a very different outlook on driving, and in this sense, in lifestyle between the Prairie provinces and Québec (and Eastern Canada in general).   Although most people have cars in Québec, they don’t drive them nearly as much or as far as people in the Prairies (perhaps with the exception of going to Florida in the winter), or nearly the same distances between towns and cities (people are more used to travelling around the local area).

Dans mon billet précédent, je mentionnais aux lecteurs anglophones que les gens des Prairies (l’Alberta, le Saskatchewan et le Manitoba) s’en servent souvent de leurs voitures pour parcourir de très grandes distances — en moyen bien plus grandes que les gens du Québec (et l’est du pays en général)…  au point où plusieurs personnes de l’Ontario et le Québec m’ont dit même que c’est typiquement prairien que je conduis ma voiture autant.

Pour nous qui sommes d’origine des prairies, de conduire 100, 200 ou même 300 kms ne serait considéré pas plus d’inconvenance de ce que serait 20 kms pour quelqu’un qui habite une grande ville comme Montréal, Vancouver ou Toronto.   En raison de l’immensité des prairies et le fait que tout le monde a de la famille et des amis éparpillés sur une si vaste territoire, d’être sans voiture donnerait le même sentiment que de perdre un membre (selon toute probabilité, un sentiment semblable pour ceux qui perdent leur portable ou pour d’autres qui perdent leur accès internet).

Il n’y a rien d’étrange de trouver des gens qui se contentent de conduire deux heures entre deux villes pour un rendez-vous chez le dentiste.  Je connais même des gens, qui chaque jour, conduit plus qu’une heure dans les deux directions, en pleine campagne, pour se rendre au travail.

Pour moi personnellement, en raison de mes racines culturelles et ce sentiment qu’une voiture équivaut un style de vie de liberté, la question se posait de savoir si je devrais se procurer une voiture quand je suis parti vivre à l’étranger, et si oui, jusqu’à quel point devrais-je me retenir conduire.  En fin de compte, je me suis dit du diable, quelle différence ferait-il, et pourquoi pas?  Si j’allais conduire à l’étranger, je devrais rester fidèle en fonction du moule culturel dans lequel j’ai grandi, et pour ainsi dire je ferais aussi bien de m’en servir d’une voiture pour voir autant de places que possible, et dans la mesure du possible en profiter pour élargir mes propres horizons au max, mur à mur.

Alors, lorsque j’habitais la Chine et le Liban pendant de nombreuses années, j’ai pris la peine d’avoir ma propre voiture en tout temps (il va sans dire que je me sentirais « étrange » d’en être dépourvu).  Même quand je travaillais en Afrique et en Inde, je louais des voitures d’occasion pour explorer tous les coins et recoins du pays et ceux qui l’avoisinent.   Je suis même allé jusqu’au point de faire « importer » ma propre voiture du Canada en Chine au début des années 2000 – la faisant amener en Chine dans un conteneur transocéanique.   Mes collègues et mes amis du Québec et de l’est du Canada ont tous cru que j’avais perdu la tête, mais ceux de l’ouest du Canada ont bien saisi mon raisonnement et ma sensibilité envers mon désir d’avoir toujours à ma disposition mes quatre roues à moi.   Dans les prairies, on est né ainsi!

Mes voitures ont vu tant de places, et elles ont accumulées tellement de kilomètres, que même moi, je suis quelque peu étonné lorsque je me mets à y penser.  J’ai fait tellement de grands voyages parmi lesquels j’ai conduis :

  • d’Islamabad (Pakistan) jusqu’à Beijing (Chine
  • d’Istanbul (Turquie) jusqu’en Arabie Saoudite et d’ailleurs,
  • un peu partout en Afrique de l’ouest
  • en Inde et un peu partout dans les pays avoisinants,
  • dans les Causasses, de l’Arménie en Géorgie au Azerbaïdjan
  • hors-route à travers le désert en Mongolie en Jeep, vivant dans les tentes des nomades là où j’en pouvais trouver,
  • dans pas mal d’autres régions et lieux

Mais, au bout du compte, je crois que je n’aurais jamais ressenti le besoin de repousser les limites routières si je n’aurais pas grandi dans les Prairies – où il existe justement ce sentiment « inné » de conduire hors aggolmération…  un « faites-le » sentiment.   Comme Prairien… la conduite, c’est dans notre sang.

Souvent, mais pas toujours, d’autres gens m’accompagnaient lors de ces aventures.

J’étais chanceux que mon meilleur ami (celui dont j’ai parlé dans le billet precedent), a pris l’avion pour m’accompagner sur quelques-uns de ces voyages, tel un voyage de 3000kms à travers la Chine (à la recherche de villages, de forts, et de temples d’antiquité – parmi lesquels beaucoup n’auraient jamais été visité auparavant par des étrangers).   On a fait ensemble le Kazakhstan, Kirghizistan, Tadjikistan, et l’Ouzbékistan en voiture.  Et cela ne compte même pas les innombrables voyages routiers que nous avons entrepris ensemble au Canada.  C’est une des meilleurs indices qui peut être compté comme meilleur ami – et ces voyages faisaient pour les meilleurs mémoires au monde (littéralement).

Alors, au Québec, la prochaine fois que vous voyez une voiture de passage sur la 20 ou la 40 munie de plaques de l’ouest, il est fort probable que la personne au volant ne considérerait son voyage transcanadien de 32 à 42 heures que « petit escapade » – car ce serait un voyage qui correspondrait plutôt à “sa nature” 🙂 .

Quelques photos de mes aventures mentionnées ci-dessus sont affichées dans le billet « “Ragoût de boulettes” & other cross-cultural tid-bits (#126) »

Advertisements

Leave a Reply (Comments shall appear when approved - see "about" section)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: